5 ingrédients d'un entretien d'embauche agréable

Un entretien d'embauche agréable est l'attribut clef d'un employeur, qui permet d'attirer les talents. Savez-vous comment l'animer pour qu'il joue son rôle et vous aide à construire l'image d'employeur plébiscité ? Voici les indices élaborés par nos experts.

1. INFORMATIONS. Encore avant l'entretien, confirmons la date et le lieu, expliquons, comment se rendre dans les locaux de l'entreprise (vous pouvez joindre un plan) et où se garer.  Communiquons les coordonnées de la personne que le candidat devra demander à la réception et avec qu’il devra s'entretenir. Nous commençons l'entretien, en traçant son plan et toute la procédure de recrutement. A la fin, nous indiquons au candidat le délai du retour d'information. Il devrait le recevoir dans tous les cas, même si la décision est négative. Bien évidemment, nous tenons nos promesses et nous observons les délais

2. BONNE AMBIANCE DÈS LE DÉBUT. Un accueil chaleureux est important. Cela peut paraître évident, mais le candidat est notre invité. Ne le laissons pas seul, une fois arrivé dans le bâtiment. Nous proposons toujours quelque chose à boire et nous commençons l'entretien par quelques questions désinvoltes pour détendre l'atmosphère.

3. PRÉPARATION PARFAITE. Il n'y a pas de bon entretien sans préparation. Exploration du secteur, du poste, des antécédents du candidat. De l'essentiel avant tout, mais si nous ne sommes pas préparés, cela ne marchera jamais.  Bien sûr, il est possible d'esquiver et de masquer les lacunes, mais nous risquons de ne pas pouvoir apprendre grande chose au sujet du candidat.

4. RELATIONS PARTENAIRES. Dans notre agence, nous traitons toujours un entretien d'embauche comme une relation partenaire, symétrique. Pour cette raison, nous ne posons pas de questions captieuses ou étranges.  Nous ne demandons pas en quel animal le candidat voudrait se transformer, ce qu'il prendrait sur une île déserte ou comment est son ancien patron. Et surtout pas, nous ne demanderons pas de vendre un stylo. L'entretien d'embauche ne consiste cependant pas à intimider le candidat, mais à trouver un employé adapté au poste et à l'organisation. Nous souhaitons vérifier les compétences et non démontrer des failles.Nous partons du principe que nous jouons du même côtéque le candidat, nous sommes ses alliés et non ennemis.

5. PAROLE DU CANDIDAT. A la fin de l'entretien, il faut absolument donner la parole au candidat. A-t-il des questions, des doutes ? Nous expliquons clairement tous éventuels non-dits. Si le candidat souhaite résumer l'entretien, ajouter quelque chose - donnons-lui cette opportunité.  Il est important qu'il nous dise tout ce qui peut nous convaincre de miser sur lui.

Inscrivez-vous pour recevoir de nouveaux messages

Autres entrées