LES ERREURS DU CHEF

Dans la carrière de la plupart d'entre nous, le moment vient où nous commençons à gérer le travail des autres.

Cependant, seulement quelques-uns ont terminé la formation, une petite partie a un talent inné; alors qu'un pourcentage assez important essaie, mais ... il ne reussit pas.

Et le plus souvent c’est parce que:

VOUS MOTIVEZ FINANCIÈREMENT ET ... SANS IDÉE

Les primes attribuées sans raison apparente, sans montant spécifié, sans délai déterminé. En un mot: accidentels. Ou pire encore, différé dans le temps, c’est à dire sans savoir pourquoi.

VOUS CONTRÔLEZ TOUT ÉTAPE

Suivi des courriels, visites de sites Web, visites de FB, heures d'entrée, sorties et pauses pour les cigarettes. Est-ce que vous vérifiez tout? Génial, vous savez parfaitement ce que vos employés N’ONT PAS FAIT. Mais vous n'avez aucune idée de ce qu'ils ont fait. Vous n'avez donc aucune raison de les decompter et de les récompenser honnêtement. Vous n'avez donc aucune raison pour les motiver. Alors ... vous n'avez aucune raison d'être un bon chef.

VOUS RÉCOMPENSEZ POUR LA QUANTITÉ, PAS POUR LA QUALITÉ

Le nombre d'appels effectués, de réunions tenues, de visites, d'argent dépensé ou gagné. Indicateurs simples et tentants qui ne mesurent pas beaucoup. Car pour mesurer la qualité, l'effet, il faudrait réfléchir un peu. Faire fatiguer, à Dieu ne plaise ... faire réfléchir. En retour, vous ne recevrez que des informations solides et fiables sur le travail et le potentiel des employés. Cela en vaut-il la peine?

VOUS ÊTES POUR VOUS MÊME GOUVERNAIL, NAVIGATEUR, BATEAU

vous avez une idée de ce que votre équipe devrait réaliser. Vous affectez des tâches, vous vérifiez l'exécution. Tout fonctionne. Jusqu'à ce qu'un problème survienne et que des méthodes de travail inhabituelles, des décisions ou des changements difficiles soient nécessaires. À l'ère des changements constants, des pressions du marché et de la concurrence, on a besoin d’un dialogue et d’un leader qui fait partie de l'équipe. Qui s'isole, celui perd.

VOUS ÉVITEZ LES CONVERSATIONS INUTILES

Pour vous contacter il faut se peiner dur. Ou vous êtes absent, ou la porte est fermée, ou ce n'est pas le moment. Dans votre équipe, vous vous occupez de l'invention et de la mise en œuvre de solutions, mais pas d'explications. Que les explications soient données par … et bien par qui? Et est-ce vraiment possible de faire les changements et de diriger sans communiquer?

Le faites-vous? Bonne chance ...

Inscrivez-vous pour recevoir de nouveaux messages

Autres entrées