Notre entretien avec l'expert: La génération Y

Les « millénaires » ou la génération Y, c-à -d les personnes nées entre 1981 et 2000 diminueront sous peu les marchés mondiaux du travail. Qu'est-ce qu'il faut savoir à leur sujet ?

Notre entretien avec Paulina Zaręba, Responsable de la communication chez Polskie Stowarzyszenie Zarządzania Kadrami, au sujet des besoins des millénaires au travail et du projet PSZK #jestem Ygrekiem. 

JOBS PLUS : COMMENT DEVRAIT ÊTRE L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL PARFAIT D'UN « YGRECK »?
Paulina Zaręba : Étant donnée que de plus en plus des « ygrecks » entrent sur le marché du travail et ils le domineront bientôt, le sujet concernant la gestion de cette génération devient crucial aux yeux de nombreux départements RH.  Cependant, ceci ne sera pas possible sans comprendre les attitudes et les attentes des jeunes. Les ygrecks sont des personnes qui, par principe, rejettent le régime institutionnel de travail, associé avant tout à la génération X. Les ygrecks n'aiment pas la monotonie. Ils sont ambitieux - ils ont besoin en permanence des défis et de la stimulation pour développement. Ainsi, ils se sentent bien dans des organisations où les managers fixent les objectifs sans imposer des solutions déjà prêtes. La jeune génération fait également attention aux relations avec le supérieur - ils préfèrent une approche partenaire et informelle ainsi qu'une communication permettant d'exprimer librement leurs idées, remarques et suggestions. De plus, c'est une génération qui apprécie le temps libre et cherche un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.
 

POURQUOI LA GÉNÉRATION Y N'EST PAS APPRÉCIÉE DES EMPLOYEURS?
Certains employeurs - habitués à la génération X qui se caractérise par un grand dévouement pour le travail et la carrière, une humilité et un respect pour une hiérarchie et un système de travail formalisés et verticaux - ont du mal à adapter leur style de gestion à cette nouvelle génération Y. Cela étant, il arrive que les entreprises perçoivent et interprètent à tort certains comportements des ygrecks. Un style de communication informel est parfois perçu comme manque de respect, tandis que leurs attentes conscientes et claires envers la carrière et les employeurs comme arrogance et insolence.

QUELS SONT LES ATOUTS DE CETTE GÉNÉRATION, DU POINT DE VUE DE L'EMPLOYEUR?

Avant tout, c'est l'habilite avec laquelle ils évoluent dans la réalité virtuelle et se servent d'outils modernes.  La polyvalence est l'atout suivant des « millénaires ». Ils n’ont aucun mal à gérer plusieurs projets à la fois, sans en négliger un seul.  Aussi le fait qu'ils sont ouverts et ils apprécient une approche partenaire, puisqu'une communication moins formelle permet aux jeunes d'exprimer plus librement leurs idées et des solutions pouvant améliorer le fonctionnement de toute l'équipe.

QUELS CONSEILS AVEZ-VOUS A DONNER AUX EMPLOYEURS/CADRES SUPÉRIEURS QUI SOUHAITERAIENT EXPLOITER PLEINEMENT LE POTENTIEL DES EMPLOYEESDELAGENERATION Y?
Pour pouvoir exploiter pleinement le potentiel, non seulement des ygrecks, mais aussi des autres générations, il faut avant tout les connaître et les traiter individuellement, en adaptant le style de gestion et les tâches aux compétences et au style de travail de son subordonné. Il faut garder à l'esprit qu'il faut etre non seulement chef, mais egalement mentor.

MERCI POUR L'ENTRETIEN.
 

Paulina Zaręba, Responsable de la communication chez Polskie Stowarzyszenie Zarządzania Kadrami [Association polonaise de la gestion personnel]

Inscrivez-vous pour recevoir de nouveaux messages

Autres entrées